Terrasse fleurie

Un nouveau jardin a été construit sur le côté ouest de la Villa Estevan dans le cadre d'un investissement majeur visant l’installation de nouvelles technologies écologiques de traitement des eaux usées sur la propriété. Le jardin a été conçu par Stuart Webster Design de Montréal. Cette partie du domaine était la seule dont Elsie laissait la nature aller à son propre désir avec les marguerites et le foin coupé chaque automne.

Le jardin entourant la terrasse structure l'espace afin de l’utiliser adéquatement lors des événements spéciaux. Bordé par des blocs de calcaire gris, les sentiers de gravier mènent les visiteurs à la terrasse ou de l’autre côté, vers le Pavillon Robert W. Reford. Les jardins présentent différentes espèces de pivoines et de cultivars provenant de la collection Gilbert. Wally Gilbert était un producteur et hybrideur à Elora, en Ontario, qui a acheté une pépinière de l’éleveur de pivoines William Brown. M. Gilbert a produit des pivoines jusqu'à la fin des années 1980 et sa collection nous a été donnée par la Société canadienne de la pivoine en 2007. Une collection d’hémérocalles a aussi été instaurée par Jean Rocheleau, un hybrideur et passionné d’hémérocalles de Rimouski. Comestibles, certaines espèces des hémérocalles de M. Rocheleau sont utilisées par le Chef Pierre-Olivier Ferry dans la conception des repas servis à la table de la Villa Estevan.

Pavillon Robert W.Reford

Ce petit pavillon rend hommage à Robert W. Reford (1921-1996), petit-fils d’Elsie et de R.W. Reford. Soldat, Journaliste, expert en politique internationale, amateur de l’ornithologie et des orchidées, il a passé plusieurs étés de sa jeunesse à Grand-Métis. Il accompagnait sa grand-mère à la pêche sur la rivière Mitis et cueillait des orchidées le long des cours d’eau pour son jardin. Elsie a baptisé un jardin en son nom, « Robert’s Garden », un hommage qu’elle a aussi donné à ses six petits-enfants : Maryon, Michael, Boris, Sonja et Alexis. Ce pavillon, construit en épinette et en cèdre par Gervais Pineau de Charpenterie et Menuiserie Petchedetz de Saint-Léandre, a été érigé en 2008 avec des dons de sa veuve, Stephanie McCandless Reford, de sa famille et de ses amis du Canada et de l’étranger. Bordant la forêt, le pavillon offre une vue sur la grande pelouse et sur la rivière Mitis.